L’Épicerie Révolution : une épicerie solidaire éco-responsable 

Quatre ans après leur création, les Paniers Solidaires ouvrent à l’Atelier Révolution une épicerie solidaire : l’Épicerie Révolution. 

Depuis quatre ans, les Paniers Solidaires auront permis à leurs adhérents de s’inscrire dans une démarche écologique, citoyenne et solidaire, en multipliant les initiatives : vente en vrac, à prix coûtant, circuits courts, produits locaux, accompagnement sans condition de foyers en situation de précarité. Dès leur création, dans l’urgence du premier confinement, une caisse de solidarité permettait déjà de fournir en denrées les maraudes, privées de leurs canaux habituels d’approvisionnements. 

À l’issue du confinement, décision était prise par le collectif de poursuivre le volet solidaire : une marge de 4% était prélevée sur chaque produit pour la solidarité, tandis que les adhérents pouvaient eux-mêmes verser un pourcentage du montant de leur commande en solidarité. Grâce à leur générosité, comme à celle des producteurs partenaires, depuis quatre ans, une trentaine de foyers (soit environ 70 personnes) y sont accompagnés. 

Aujourd’hui, les Paniers Solidaires se scindent et créent l’Épicerie Révolution. Ses adhérents n’y trouveront pas les surplus de la grande distribution qui font l’ordinaire des épiceries solidaires, mais les mêmes produits de qualité qui ont fait la réputation des Paniers Solidaires. Soit des produits bio, éthiques et responsables, locaux, sélectionnés en fonction des saisons, artisanaux, acheminés en réduisant l’impact sur l’environnement, et non issus – à coup sûr – de l’industrie agro-alimentaire. Le « moins-disant » alimentaire n’y est pas de mise. 

C’est d’ailleurs aujourd’hui l’une des rares épiceries solidaires en France à proposer ce type de produits. Avec un modèle inédit – mixte – menant de front aide alimentaire et centrale d’achats. Au sein d’un lieu atypique : l’Atelier Révolution, tiers-lieu artistique et solidaire, alimentaire et pédagogique. 

Chaque foyer, selon sa taille, dispose d’une enveloppe de 30 à 90 euros pour l’aider à faire ses achats tous les mois, et peut librement choisir – parmi les quelque 300 références disponibles aux Paniers Solidaires – des produits dont il ne paie que 10% du prix de vente. La participation financière des adhérents – même minime – concourt à leur appropriation du dispositif : c’est un gage de dignité pour ceux qui « reçoivent » et de respect pour ceux qui « donnent ». 

On l’aura compris : l’Épicerie Révolution n’est pas une œuvre de charité. Elle est avant tout un lieu de vie, de partage, d’échanges intergénérationnels, qui vise à rompre l’isolement dans un quartier miné par la précarité. Des liens se tissent entre les adhérents et les membres du collectif qui assurent les permanences de l’épicerie, mais également entre les adhérents eux-mêmes. Il n’est pas rare, qu’entre deux bottes de radis, émergent deux pas de danse, un fou rire, des échanges passionnés, et passionnants. Les adhérents y sont aussi régulièrement informés des autres activités qui se déroulent à l’Atelier Révolution : concerts, expos, ateliers, projections, rencontres, cantine… Le décloisonnement des activités et le brassage des publics participent de la dynamique du lieu, et l’Épicerie Révolution n’échappe pas à la règle.

L’Épicerie Révolution est ouverte tous les lundis et jeudis matins, de 9h30 à 12h. Elle a reçu le soutien de l’Andes (Association nationale de développement des épiceries solidaires), de la Région Occitanie, du Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT) et celui du Département de l’Hérault